La Polynésie française est composée de 118 îles réparties en 5 archipels, ce qui représente 4200km2 de terres… pour 5 millions de km2 de surface maritime ! C’est une destination de rêve pour les plaisanciers de tous bords, qui peuvent naviguer d’îles en îles pour en découvrir toutes les richesses. 

L’archipel de la Société, et particulièrement les îles Sous-le-Vent, présentent un plan d’eau idéal pour une expérience ludique et facile de la plaisance. Elles ont cette spécificité de ne pas être affectées par les marées lunaires, ce qui simplifie la pratique de la voile, et sont entourées chacune de larges lagons qui protègent de la houle.

Raiatea

Centre névralgique de la plus ancienne civilisation polynésienne, Raiatea est aussi un haut-lieu du tourisme nautique. On y trouve un quai de 150m et toutes les infrastructures nécessaires aux voiliers : marinas et sociétés de charter, chantiers navals, approvisionnement… La commune d’Uturoa dispose de tous les commerces et jouxte la marina d’Apooiti. La zone technique d’Uturaerae est équipée de services de carénage, d’ateliers de réparation et d’un magasin de fournitures marines. De nombreux autres mouillages offrent la possibilité de se baigner, de plonger, de surfer, de remonter la rivière Faaora… sans oublier la visite du marae sacré Taputapuatea.

Autres mouillages conseillés : îlots Toamaro (snorkeling) et Nao Nao (plage, plongée), baies de Tetooroa (pêche, surf), d’Opoa (wharf à proximité du site archéologique de Taputapuatea) et Faaroa.

Taha'a

La petite sœur de Raiatea se caractérise par son authenticité et ses mouillages abrités. Il est possible d’en faire le tour à la voile, dans le lagon aux mille nuances de bleu. Patio, le village principal, compte une infirmerie, une banque et des magasins. La baie de Tapuamu, la plus abritée, permet de se ravitailler en eau et en carburant. Le village de Vaitoare peut être abordé grâce à un wharf en béton devant lequel on peut mouiller. Dans la profonde baie de Haamene, un mouillage est possible face au village.

A ne pas manquer : la visite d’une plantation de vanille de Tahiti, essence de prédilection des grandes tables gastronomiques mondiales ou d’une ferme perlière traditionnelle, montée sur pilotis dans le lagon.

Huahine

Avec sa silhouette de femme couchée, ses villages tranquilles et sa nature encore sauvage, Huahine s’offre généreusement aux visiteurs. Faire le tour des îles permet de découvrir des baies splendides et préservées : des mouillages sont possibles à Otaioro, Port Bourayne et surtout dans la splendide baie Avea, côté récif. Fare, le village principal, abrite des commerces, restaurants, banques et un marché de petits producteurs locaux.