Depuis 1981, les « Voiles de Saint Tropez » s’installent chaque année dans la ville éponyme à la tombée de l’été, pour 9 jours de régates et de célébrations. Cette joute nautique unique en son genre rassemble les plus beaux voiliers de Méditerranée. Plus de 300 bateaux mesurant jusqu’à 60 mètres régatent ainsi chaque jour dans le golfe de Saint-Tropez.

Sept mois plus tard et deux océans plus loin, la « Tahiti Pearl Regatta » se déroule à l’exact opposé de la planète. Elle accueille chaque année des équipages internationaux attirés par la notoriété de l’événement et la découverte de la Polynésie française, dans un circuit sportif à travers les îles Sous-le-Vent.

Comme souvent dans le monde de la voile, c’est une histoire d’hommes et d’amitiés qui a permis aux deux régates de se rencontrer.

En 2009, M. Pierre DINARD, alors Président de la TPR, retrouve un de ses amis tropéziens, membre actif de la Société Nautique de Saint-Tropez (SNST). Ils élaborent ensemble les bases d’un jumelage entre la SNST (les Voiles de Saint-Tropez) et l’association Raiatea Regatta (la Tahiti Pearl Regatta).

Dès lors, des échanges d’équipages des antipodes ont lieu chaque année entre Tahiti et Saint-Tropez et les tropéziens sont séduits par le savant équilibre entre régate sportive et esprit festif de la Tahiti Pearl Regatta.

Un juge international de course à la TPR

Les liens se renforcent entre les deux régates et en 2011, M. George KORHEL, juge international de course des Voiles de Saint-Tropez devient membre du comité de course de la Tahiti Pearl Regatta.

Les Voiles de l'Amitié

Grâce à ces relations exceptionnelles, le Pacifique Sud est présent chaque année sur le village des Voiles de Saint-Tropez, tandis que les échanges d’équipages vainqueurs entre les deux événements sont l’occasion de découvrir de nouveaux terrains de jeu, et de démarrer de nouvelles amitiés.

C’est le voilier Windfall aux couleurs des assurances Allianz, skippé par Roland MARTY, qui a remporté la Tahiti Pearl Regatta 2017 dans l’une des deux catégories « Monocoques ». Lui et son équipage sont donc invités à régater aux Voiles de Saint-Tropez à bord du Lady Jo de Pierre ROINSON, membre de la SNST.

Sur l’eau, ils retrouveront notamment l’équipage du voilier Java bleue de Gilles DYEN, qui représentait la SNST sur les eaux polynésiennes en mai dernier.

UN ÉCHANGE GRANDISSANT

Durant les voiles de Saint-Tropez 2016, Lana TETUANUI, sénatrice, remettait en main propre à Jean-Pierre TUVERI, maire de Saint-Tropez, une invitation pour l’inauguration du buste de Louis Langomazino*, offert par la Mairie de Saint-Tropez à Tahiti en 2014.
Le 20 février 2017, Jean-Pierre TUVERI participait à cette inauguration à la Mairie de Papeete.
Quelques mois plus tard, André BEAUFILS parrainait la 14ème édition de la TPR et recevait la médaille de la Ville de Tumaraa des mains de Monsieur le Maire de la commune et Président de la Communauté de Commune Havai et Président du syndicat des Communes de Polynésie Française en compagnie de Madame Lana Tetuanui Sénatrice marquant encore un peu plus le lien fort qui uni la Tahiti Pearl Regatta et Les Voiles de Saint-Tropez.

*1851, Louis Joseph Langomazino, militant républicain français, et Tropézien, est exilé aux Marquises. Un demi-siècle plus tard, son fils Hegesippe Langomazino devient le 2nd maire de Papeete, alors toute jeune capitale polynésienne.

Les équipages de Saint-Tropez venus à la tpr

2009 / 2010 : Argo (Skipper : Maurice CHAUVIN)
2010 / 2011 : Flawless (Skipper : Philippe COSPAIN)
2011 / 2013 : Cachou (Skipper : Guy CURNILLON)
2012 / 2013 : Java Bleue (Skipper : Jacky MAITRE)
2013 / 2014 : Arobas (Skipper : Gérard LOGEL)
2014 / 2015 : Pen Kalett (Skipper : Georges LETROQUER)
2015 / 2016 : Vito II skipper (Skipper : Gian Marco MAGRINI)
2016 / 2017 : Java Bleue (Skipper : Gilles DYEN)